Le pourpoint

Ce pourpoint réalisé par Calicot et Bengaline était destiné à la guerre des couronnes, troupe de reconstitution historique dont la période de prédilection est 1360.

Pour cette association les costumes devaient être historiques et les tissus devaient être fidèles à ceux de l'époque : lin, soie, drap de laine. Le coton était déjà connu mais beaucoup trop cher. Il a fallu aussi créer les patrons.

Ainsi, le pourpoint à grandes assiettes, dit pourpoint de Charles de Blois a fait l'objet de recherches assez poussées, car aucun patron valable n'existant, il fallait le créer entièrement.

Le pourpoint original qui a servi de modèle est exposé au Musée du tissu à Lyon. Remarquablement bien conservé (il date de 1364), ce pourpoint est une espèce de veste matelassée à manches longues et à la taille marquée.

Les manches dites en assiettes, et avec une ouverture boutonnée du coude au poignet présentent l'avantage de donner une grande mobilité aux membres supérieurs.

Le devant est fermé par 32 boutons, le premier plat, les 15 suivants ronds, les 16 derniers plats également. Chaque manche comporte aussi 20 boutons ronds. Chaque manche comporte 8 morceaux. Le dos et le plastron devant sont constitués de 4 morceaux et une fente au niveau des hanches permet l'aisance des mouvements.

Le voir "en vrai" a été bénéfique car cela a aidé à la reconstitution du patron et du vêtement. Le pourpoint bleu (prototype) a nécessité environ 50 heures de travail. Les boutonnières sont faites à la main, faites le compte!!!, et les boutons sont des billes recouvertes de tissu, et intégrées au vêtement par d'autres boutonnières. Bref, un défi que Calicot & Bengaline a relevé avec bonheur. Le résultat est spectaculaire. Deux modèles ont été confectionnés pour "La Guerre des Couronnes".

Les commentaires sont fermés.